Origine

Autrefois, les paysans de la région de Langres redoutaient le diable, surnommé le Foulletot. Suivant la croyance locale, ce dernier habitait sur la colline du Cognelot où, vêtu d’habits rouges, il présidait au sabbat des sorciers et des sorcières, qui accouraient des villages environnants.

A Chalindrey, comme d’ailleurs dans tout le pays langrois, on mena une guerre impitoyable contre ce soi-disant sorcier. Un de ses habitants, Clément Rabiet, fut déclaré sorcier et exécuté en 1598 pour s’être vanté d’avoir rencontré le diable. Ce procès célèbre illustra quelques pages de l’histoire de Chalindrey et lui valut le nom du Pays des Sorciers.

La Fête des Sorcières, clin d’œil au passé historique de Chalindrey et de sa région, fait appel à l’imaginaire du visiteur et l’emmène dans un lieu fantastique regorgeant d’animations en tout genre : le Fort Vercingétorix, dit du Cognelot. Construit en 1877, cet ouvrage militaire comprend plus de 15 salles d’exposition et accueillera pendant la Fête des Sorcières de nombreux exposants ainsi que des animations et décors féériques et monstrueux à la fois.

Le Fort Vercingétorix, propriété de la Communauté de Communes, patrimoine bâti exceptionnel, est un site historique et touristique, juché sur un promontoire appelé le Cognelot, situé entre Chalindrey et Langres.