Fort du Cognelot

La Communauté de Communes des Savoir-Faire est propriétaire du Fort Vercingétorix, dit Fort du Cognelot, construit entre 1874 et 1877 à Chalindrey. Ce fort fait partie d’un nouveau système défensif à base de forts polygonaux enterrés qui a été mis en place en France après la défaite de 1871 (la guerre franco-allemande) et de la perte de l’Alsace-Moselle. Ce ne sont pas moins de 212 forts, 18 redoutes et 156 ouvrages qui ont été construits à cette époque, afin de compléter les 118 fortifications plus anciennes. 
 
Le Fort Vercingétorix se situe au sommet du promontoire appelé le Cognelot. D’une surface totale de 39 hectares, le fort comporte 5,5 hectares de bâti constitués du réduit, de casemates, d’abris et de magasins. Depuis qu’il a abandonné sa mission guerrière, le fort est devenu un site de protection des chauves-souris. De même, les pelouses sèches environnantes sont classées en zone naturelle faunistique et floristique (orchidées).
 
Désarmé vers 1935, le fort a été vendu à l’ex Communauté de Communes du Pays de Chalindrey en 1995. Diverses manifestations sont organisées dans son enceinte chaque année, comme la Fête des Sorcières. Ce sont près de 10.000 visiteurs qui franchissent chaque année le pont-levis. 
 
Le Fort Vercingétorix est inscrit à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis le 5 novembre 2010.